Clinamens

  • AtelieRnaTional, marseille, 2012



  • «Les atomes descendent bien en droite ligne dans le vide, entraînés par leur pesanteur; mais il leur arrive, on ne saurait dire où ni quand, de s’écarter un peu de la verticale, si peu qu’à peine peut-on parler de déclinaison. Sans cet écart, tous, comme des gouttes de pluie, ne cesseraient de tomber à travers le vide immense ; il n’y aurait point lieu à rencontres, à chocs, et jamais la nature n’eût pu rien créer.» - Lucrèce ce qui m’intéresse dans cette notion de l’infime déviation induisant la conséquence immesurable, plutôt que son aspect hasardeux, est le fait que tout était déjà prêt à partir dans n’importe quel sens, à tel point qu’il suffisait d’une toute petite déclinaison pour enclencher une avalanche. ou bien, c’est la possibilité que cela pourrait suggérer, pour renverser la notion du hasard, d’un accident aléatoire à l’incident latent. il y a autant de clinamens latents que d’atomes qui tombent. comme le champ silencieux où il pleut des particules, un monde en ordre est déjà imbibé de la possibilité d’un chaos, ou d’une élaboration.

     

     

     

     

     

     

    où où où où où où où où où où où où où où où ou où où où où où où où où où où où où

     

     

  • belle heurette
    horloges arrêtées, chacune décalées d’une seconde
  • je compte
    chaque seconde compte
    sans déconner tout compte
    comptez sur moi je compte
    sinon
    je compte
    je compte chaque seconde
    je compte la seconde
    je ne me rends pas compte
    je compte des secondes
    non ça ne compte pas
    je ne compte pas
    je ne compte plus
    je compte plus
    je compte
    je compte plus
    je compte plus que la seconde
    je ne me rends pas compte
    une seconde
    mince
    je recompte
    je compte
    je ne me rends toujours pas compte
    j’ai arrêté le temps
    ou pas

     

     


    c’était trop court peut-être
    il faut arrêter le temps un peu plus longtemps pour compter
    compte-t-il le temps qui s’est écoulé pendant que je compte
    ou ne compte pas

    un conseil pour sortir d’un labyrinthe,
    toucher le mur gauche, et le poursuivre.

     

     

  • turn the table
    boussoles alignées sur table tournante

  • mesure
    sur mesure
    au fur et à mesure

    les aiguilles gardent leur alignement même si la table tourne, au lieu d’indiquer le nord. mais lorsque les bouts rouges sont mis vers le sud, à ce moment insoutenable, elles commencent à retrouver le nord petit à petit, une par une, du bord vers le milieu, pour être à nouveau alignées à l’envers, donc à l’endroit, vers le nord, comme toujours.

     

     

  • persuasion
    pèse-parole

  • une pause
    juste un temps pour que des poussières se posent
    puis, la verbalisation
    une preuve, une épreuve
    une preuve d’épreuve
    une épreuve de preuve



     

     

  • persuasion
    pèse-parole

  • L’os du son
  • Ki Hyungdo

  • Professeur Kim a présenté une nouvelle théorie :
    dans le son, aussi, il y a des os
    Tout le monde l’a pris comme une plaisanterie, et certains savants
    ont remercié M. Kim pour son humour, de leur avoir offert un moment de divertissement
    Malgré l’avertissement insistant de la part de M. le directeur,
    le professeur a ouvert un cours pour le premier semestre
    Des étudiants curieux s’y sont inscrits pour rire
    Durant tout le semestre, il a manifesté
    une obstination terrible
    à garder son silence pendant chaque cours
    Les étudiants, à bout de patience, ont exprimé chacun leur opinion
    sur ce que pouvait être un os de son
    Lee disait que ce serait le silence
    Bak le voyait comme une signification sous-jacente
    Pour un autre, l’importance n’était pas son concept
    mais plutôt sa métaphore méthodologique adoptée
    afin d’aborder la critique sur toutes les idées reçues
    Trop hermétique, son avis s’est aussitôt évanoui sans être écouté
    Mais une chose était certaine,
    nos oreilles, dès le semestre suivant
    entendaient nettement mieux tous les sons.

     

     

  • tout ce que je n'arrivais pas à jeter
    dessin au format polaroïde

  • ne pas arriver à jeter quoi que ce soit.
    je jetais. je jetterais. je jette. je les jette. je m’assure que cela ne veut pas dire qu’ils sont inutiles. si. un peu. beaucoup. passionnément. à la folie. à. la. folie. c’est tellement beau, tout ce qui est inutile. c’est peut-être l’inutilité qui rend un être plus beau. ou la beauté en tant que seule preuve de son existence. ça ne sert à rien. il est au service de rien. il faut les jeter. c’est une façon de rendre hommage à ces choses qui ont cessé de servir. il se sert. ou il se serre. il se meure. et moi. je n’y arrive pas. une panne. je ne suis même pas attachée à ces objets. j’oublie parfois que je les ai. ils sont suspendus. je les ai suspendus. ils s’arrêtent de couler, circuler, et traînent chez moi sans préavis. ou sans avis. ou sans vie.
    je me laisse jeter ces choses, à la condition que je me les dessine avant. je vais les rendre définitivement inutiles, elles seront sauvées et gardées, inutilement.
    cela ne sert à rien. tant mieux, mon dieu, à mon bel adieu, à l’abolir, ou pas du tout.

     

     

  • mise à niveau mise à plat
    service de table

  • elle est un peu basse peut-être ou pas tant que ça
    entre, mangeable et immangeable

     

     

    Clinamen expo Ahram lee vu01
  • vue de l'exposition

  • Clinamen vu expo
  • vue de l'exposition